Guide des métiers

Le métier et salaire d’ingénieur en Machine Learning

Thomas BODIN
Thomas BODIN

Aujourd’hui, le métier d’ingénieur en Machine Learning est l’une des meilleures opportunités professionnelles dans le monde. Découvrez tout ce que vous devez savoir pour exercer ce métier d’ingénieur en apprentissage machine, une profession classée meilleure profession aux États-Unis cette année et qui nécessite des compétences fortes et une expertise en intelligence artificielle.

Qu’est-ce que le Machine Learning et qu’est-ce qu’un ingénieur en machine learning ?

L’apprentissage automatique ou le machine learning est un concept qui fait de plus en plus parler de lui dans l’univers IT, et qui est un champ d’étude de l’intelligence artificielle se fondant sur des approches statistiques et mathématiques pour donner aux machines la capacité d’apprendre à partir de données.

Pour faire simple, il s’agit d’une sorte de programme qui permet à votre machine ou à votre ordinateur un apprentissage automatisé, de façon à réaliser des opérations très complexes. Le but visé est de rendre votre machine ou votre ordinateur capable d’apporter plusieurs solutions à des problèmes complexes, par le traitement d’une importante quantité d’informations. Ainsi, cela vous offre une possibilité d’analyser et de mettre en évidence des corrélations existant entre plusieurs situations données, et de prédire leurs diverses implications.

Un ingénieur en machine learning est un spécialiste chargé d’apprendre aux logiciels et aux intelligences artificielles en utilisant des données. Son rôle consiste principalement à développer des algorithmes et à écrire des programmes dans l’objectif d’extraire des informations pertinentes dans de larges ensembles de données.

Les missions de cet ingénieur

Ce professionnel dont le rôle consiste essentiellement à développer des algorithmes et à rédiger des programmes dans le but d’exploiter des informations pertinentes réalise les expériences, et teste diverses approches. Il optimise des programmes pour augmenter leur vitesse, leurs performances. Ce spécialiste est également en charge du Data Engineering qui vise à garantir la propreté de toutes les données. Enfin, cet expert suggère des applications appropriées pour un apprentissage machine.

L’ingénieur en apprentissage machine peut travailler pour une société faisant déjà un produit qui repose sur les technologies d’apprentissage machine comme la vision par ordinateur, la reconnaissance vocale, ou un autre concept plus particulier. Il peut aussi officier dans une agence qui fournit des solutions d’apprentissage machine aux entreprises tierces pouvant profiter de cette technologie. Enfin, cet expert peut travailler pour un département R&D des groupes importants de la tech comme Google pour créer de nouvelles applications.

Le rôle de cet expert est souvent confondu avec celui de scientifique des données, car ils présentent des similitudes. Effectivement, l’ingénieur en apprentissage machine devra quelquefois exploiter les compétences telles que le Data Mining, les mathématiques ou l’analyse prédictive. Toutefois, dans le cas d’un machine learning engineer, ces compétences sont appliquées à des cas d’usage plus particuliers que dans celui du Data Scientist.

Compétences et formations requises pour devenir ingénieur.

Pour devenir ingénieur en apprentissage machine, il faut en règle générale :

  • Des bases solides en informatique et en mathématiques ;
  • Des connaissances en ingénierie logicielle ;
  • Maîtriser certains langages de programmation (Python, C et C++) ;
  • Une expérience avec les principales APIs d’apprentissage machine comme Keras et TensorFlow ;
  • Connaître l’informatique distribuée et le Cloud ;
  • Une Bonne connaissance de l’anglais, principalement à l’écrit.

Quoi qu’il en soit, ce métier IT est nouveau et il n’y a donc pas de sentier battu afin de commencer à l’exercer. Même un autodidacte peut accéder au poste d’ingénieur en apprentissage machine, à condition de faire preuve des compétences et des talents requis.

Il existe plusieurs certifications et formations qui vous seront précieuses dans votre parcours pour devenir ingénieur en apprentissage machine, en voici les principales :

  • Diplômes des écoles d’ingénieurs et autres spécialisées en informatique.
  • Masters de recherche ou pro à l’université.
  • Master spécialisés Big data
  • Background dans le domaine des mathématiques et de la programmation, des connaissances en apprentissage automatique vous seront plus utiles.
  • Bachelor d’informatique, l’Université de Londres vous propose un bachelor complet sur le web, qui peut être obtenu en travaillant durant 3 à 6 ans.
  • Certificat vérifié en langage de programmation Python, l’université américaine de Berkeley vous propose un cours gratuit pour apprendre à maîtriser ce langage de programmation.
  • Certificat en apprentissage machine, l’Université de Washington vous propose aussi une spécialisation gratuite en apprentissage automatique.

Vous connaissez désormais les meilleures certifications et formations du monde pour devenir machine learning engineer.

Le salaire moyen d’un ingénieur en Machine Learning par années d’expériences :

Qu’il soit junior, confirmé ou senior, les stages des ingénieurs en Machine Learning ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. De nombreux recruteurs considèrent une expérience professionnelle validée à partir de deux ans d’ancienneté au sein de la même entreprise.

DÉCOUVREZ LE SALAIRE MOYEN D’UN INGÉNIEUR EN MACHINE LEARNING

Un profil d’ingénieur Machine Learning «junior» peut prétendre à un salaire moyen brut annuel de 50k € à sa sortie d’école, dans des entreprises en Île-de-France.

Cette rémunération peut varier en fonction de la région dans laquelle il travaille.

Ces articles pourraient vous intéresser

Donec fringilla ut vulputate, dolor. nec