Guide des métiers

Le métier et salaire de Data Scientist

Le métier de data scientist, qui permet de comprendre toute l’information affluant dans des systèmes à partir d’un nombre croissant de sources, est le produit de l’essor du numérique. Il est très prisé par les entreprises IT, qui le plébiscitent afin de les accompagner dans l’amélioration de leurs performances. À travers cet article, découvrez des […]

Thomas BODIN
Thomas BODIN

Le métier de data scientist, qui permet de comprendre toute l’information affluant dans des systèmes à partir d’un nombre croissant de sources, est le produit de l’essor du numérique. Il est très prisé par les entreprises IT, qui le plébiscitent afin de les accompagner dans l’amélioration de leurs performances. À travers cet article, découvrez des informations nécessaires pour exercer ce métier au cœur du Big Data.

Qu’est ce qu’un Data Scientist ?

C’est un expert de la gestion et de l’analyse de données recueillies par le biais de divers canaux. Plus que cela, cet expert est en charge de la récupération et du traitement de plusieurs millions d’informations parce qu’au-delà de la fonction d’analyste de données, il a le rôle de faire parler ces données complexes et de les mettre au service des dirigeants d’une entreprise. Cette profession relève des enjeux à la fois stratégiques et fonctionnels.

Bien qu’il s’agisse d’un nouveau métier, ces professionnels se retrouvent dans plusieurs secteurs d’activité. Informatique, finance, e-commerce, grande distribution ou encore assurances ; de nombreux domaines dans lesquels un scientifique des données peut travailler. Ses compétences techniques diverses lui permettent de s’adapter à son environnement de travail. Cependant, c’est son expertise toujours peu connue qui rend son profil attrayant auprès des recruteurs IT. C’est pourquoi ces profils rares sont très recherchés. Plusieurs sociétés choisissent d’ailleurs de combiner différents profils pour créer une équipe Big Data. Et pour cause, la complexité technique de certaines tâches demandées pour le poste.

Les missions d’un Data Scientist

Ce métier consiste à analyser des données massives (« Big Data »), qui concernent à la fois les employés, les clients et les prospects. Le but de ce travail d’analyse est de répondre aux problématiques de la société, d’orienter des décisions stratégiques et d’améliorer des produits ou des services qu’elle propose à sa clientèle.

Au quotidien, l’explorateur de données jongle avec les données à la fois dispersées, déstructurées et multiples. Afin d’orienter la stratégie de la société, il doit, en s’appuyant sur sa connaissance métier parfaite et ses connaissances techniques (informatiques, statistiques, mathématiques, etc.), traiter les données d’une entreprise pour en retirer les informations qui peuvent l’aider dans sa prise de décision. Par ailleurs, il identifie les tendances et les schémas de comportement récurrents.

Il se base au quotidien sur ses connaissances en machine learning, en data mining, en statistiques et utilise les technologies de l’information (Java, Hadoop, SQL, Python, etc.). Ce responsable de la gestion et de l’analyse du Big Data travaille aussi en collaboration étroite avec les différentes directions métiers d’une entreprise comme la direction des systèmes d’information, la direction marketing, voire la direction financière.

Il peut être amené à exercer dans de nombreux secteurs. Marketing, génétique, finance, neuroscience : l’accroissement des données disponibles concerne plusieurs domaines d’activité.

Formations et compétences requises

Compte tenu de la forte augmentation de la demande, les formations propres au domaine de la science des données en France se sont multipliées. Pour embrasser cette profession, vous pouvez par exemple décrocher le Master Spécialisé Data Science à Télécom Paris Tech, L’ENSAE Paris Tech, Télécom Nancy ou bien à l’INP et de GEM de Grenoble. Par ailleurs Accenture en Strategic Business Analytics/ESSEC propose également une formation de quarante heures pour des étudiants en MBA.

Le spécialiste de la science des données cumule les compétences de mathématicien, d’informaticien et de statisticien pour mieux exploiter les données qu’il recueille puis traite, pour aider une entreprise à prendre des décisions qui s’imposent pour l’amélioration de sa rentabilité et de ses performances. Il se présente ainsi en expert pluridisciplinaire, surtout dans les domaines scientifiques, outils logiciels et méthodologiques, en plus de ses excellentes connaissances en droit des données, mais également en respect des aspects sociaux et éthiques, de la sécurité et de la confidentialité.

Le salaire moyen d’un Data Scientist par années d’expériences :

Qu’il soit junior, confirmé ou senior, les stages du Data Scientist ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. De nombreux recruteurs considèrent une expérience professionnelle validée à partir de deux ans d’ancienneté au sein de la même entreprise.

DÉCOUVREZ LE SALAIRE MOYEN D’UN DATA SCIENTIST

Un profil data «junior» peut prétendre à un salaire moyen brut annuel de 41k € à sa sortie d’école, dans des entreprises en Île-de-France.

Cette rémunération peut varier en fonction de la région dans laquelle le Data Scientist travaille.

ut porta. commodo mattis Nullam Praesent et, justo ultricies