Guide des métiers

Le salaire des développeurs front-end en 2018

Thomas BODIN
Thomas BODIN

Aujourd’hui, les métiers du web sont de plus en plus nombreux grâce au progrès informatique. Afin de créer un site web performant, plusieurs professionnels participent à l’élaboration de ce dernier. Parmi ces personnes compétentes, on retrouve les développeurs frontend. Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur ce métier. Vous découvrirez également, le salaire moyen auquel peuvent prétendre les développeurs front-end en 2018.

Tous les montants indiqués sur cette page, proviennent de moyennes de salaire obtenues à partir de notre plateforme HIDDEN MARKET. Plateforme sur laquelle, les développeurs front-end s’inscrivent anonymement et gratuitement, afin de connaître le salaire réel auquel ils peuvent prétendre.

Qu’est-ce que le front-end

Avant de s’intéresser aux rôles d’un développeur, il paraît nécessaire de savoir ce qu’est le frontend. Par une définition simple, on peut dire que c’est tout ce qui est visible par l’internaute. Dans le cas de la création d’un site web, c’est l’interface, les options proposées, le contenu et tout ce qui constitue au bon fonctionnement de ce dernier. C’est en quelque sorte la partie de présentation.

Pour mieux comprendre le concept, il faut également accorder une importance au back-end. Ce dernier est complémentaire au système et assure tout ce qui se passe derrière (en back-office). Autrement dit, c’est une partie invisible pour l’internaute mais essentielle pour la mise en œuvre d’un site web.

Si le mode de fonctionnement des deux systèmes diffère, ils ont un objectif commun : la création de sites web performants. Le front-office s’occupe du contenu du site web, tandis que le back-office se charge des codes serveur. Pour qu’un site soit parfaitement fonctionnel, la collaboration de ces deux éléments est indispensable, ils sont donc complémentaires.

Les missions du développeur front-end

Ses missions sont diverses et catégorisées en deux parties. La première concerne l’établissement ou l’amélioration d’une page web d’un site en la rendant plus accostable pour les visiteurs, la seconde traite le domaine du langage de programmation.

  • L’amélioration et la conception de l’interface web

Si auparavant on accordait cette mission au web designer et à l’intégrateur, c’est aujourd’hui, une compétence attribuée aux développeurs. La facilité d’accès aux sites dont le but de concevoir et assurer une interface apparente, facile à surfer, dépourvue de bug… La page doit être accessible à tous, pour n’importe quel navigateur et suit la norme W3C.

  • La programmation

Cette catégorie concerne le contenu et les éléments avec lesquels l’internaute pourra interagir. Ces derniers doivent être parfaitement en concordance avec le côté visuel. Pour ce faire, le développeur devra utiliser un langage de programmation adapté.

Les langages de programmation et frameworks utilisés

Afin de devenir développeur front-end, il est nécessaire de maitriser plusieurs langages de programmation et différents frameworks.

Les trois principales technos du développement front-end sont les suivantes :

Ce langage est la base en termes de création de site web, son rôle est de structurer le contenu en indiquant au navigateur ce que la page doit afficher. Ce procédé est réalisé à l’aide de codes spécifiques. Ces derniers sont appelés « balises ». Bien qu’il s’agisse d’un texte, une image, une vidéo ou encore une animation, HTML5 permet de les intégrer facilement sur l’interface grâce au système de balises imbriquées.

Ce sigle vient du terme anglais Cascading Style Sheet, cet outil est utilisé pour établir le style d’un document HTML. Pour ce faire les développeurs utilisent des codes encadrés d’accolades, qui permettront de définir le design du site.

Pour faire court, c’est un langage de programmation permettant de dicter à un navigateur ce qu’il doit faire. Le principe est presque le même que pour les deux autres langages. Prenons un exemple concret pour mieux comprendre. Lorsque l’internaute visite une page web et qu’il clique sur une image, cette dernière va lors se charger puis s’afficher. Cette procédure est gérée par le code JavaScript, qui donne l’ordre au navigateur d’afficher le contenu.

Il faut noter également que de nombreux frameworks sont utilisés pour venir compléter le code source ainsi que pour faciliter et améliorer la création de sites web. Voici, les frameworks les plus utilisés en développement front-end :

Le salaire moyen des développeurs front-end par années d’expériences

Ce tableau a pour but de vous renseigner sur le salaire moyen auquel un développeur front-end peut prétendre, en fonction de ses années d’expériences.

Qu’il soit junior, confirmé ou senior, les stages ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. Notez que les stages ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. En effet, de nombreux recruteurs considèrent une expérience professionnelle validée à partir de deux ans d’ancienneté au sein de la même entreprise.

DÉCOUVREZ LE SALAIRE MOYEN D’UN DÉVELOPPEUR FRONT-END

Selon les statistiques issues de notre plateforme, un développeur «junior» peut prétendre à un salaire moyen brut annuel de 36k€ à sa sortie d’école, dans des entreprises situées en Île-de-France.

Cette rémunération peut varier en fonction de la région dans laquelle le développeur travaille.

Ces articles pourraient vous intéresser

commodo Curabitur commodo velit, efficitur. Donec accumsan