Guide des métiers

Le métier et salaire des Data Engineer.

Thomas BODIN
Thomas BODIN

Le développement du Big Data a entraîné la naissance de nouveaux métiers. Pour la collecte, l’analyse et l’exploitation des données afin d’aiguiller leurs stratégies et de stimuler leur croissance, les sociétés européennes de tous les secteurs ont besoin de spécialistes qualifiés. Parmi les spécialistes capables d’accomplir ces tâches se trouvent les ingénieurs de données. Voici ce que vous devez savoir sur son profil.

Qu’est-ce qu’un Data Engineer ?

Le travail de ce spécialiste est en amont de celui du scientifique des données, son objectif est de concevoir des plateformes qui permettent le traitement de données massives dans des conditions excellentes. Pour cela, cet ingénieur veille à ce que des pipelines de données déployés soient clairs et sécurisés pour être analysés par des analystes de données puis transformés par des scientifiques des données qui y appliqueront plusieurs algorithmes. Pour ce faire, il possède une excellente expertise lui permettant de réussir la mission de développement de flux. C’est le spécialiste des langages informatiques tels que Python, Scala et Javascript.

Il possède aussi des compétences dans la conception de bases de données qu’il crée en utilisant NoSQL et SQL. Sa production doit être facilement manipulable et lisible. Ce spécialiste doit maîtriser diverses technologies employées dans les métiers de la donnée. Il travaille en équipe et doit ainsi avoir un relationnel excellent. Effectivement, son travail précède celui de ses collègues et leur permet d’analyser la structure de données dans des conditions idéales.

Les missions d’un Data Engineer

En général, il a pour mission de construire les solutions prenant en compte des données volumineuses avec des technologies telles que Hadoop pour les infrastructures, Spark pour le Big Data et NoSQL pour les bases de données. Ce professionnel de l’informatique s’assure de la collecte, de l’exploitation et du stockage fluides de vos datas en développant plusieurs solutions qui traitent rapidement un volume important de données. Avec l’intérêt pour le DevOps, ce spécialiste doit savoir aussi travailler en concert avec un analyste de données, qui se charge de l’agrégation de vos données et avec un scientifique des données, qui s’occupe de l’exploitation de vos données complexes et de l’emploi des outils pointus utilisant différents algorithmes. Il doit également faire une veille technologique de temps en temps pour rester au fait des dernières innovations.

Cet ingénieur collabore avec les sociétés pour développer, entretenir, évaluer et tester des solutions. Il utilise ses compétences très souvent en technologies Hadoop comme Cassandra, MapReduce, ou encore HiveMongo DB. Il crée des systèmes de traitement de datas à grande échelle.

Liste des compétences requises pour devenir ingénieur Data

Ce spécialiste est très axé sur l’infrastructure de gestion des datas de l’entreprise. Donc, les compétences requises pour exercer ce métier du Big Data sont axées sur l’architecture des données :

  • Connaissances approfondies en solutions de bases de données (NoSQL, SQL, etc.) ;
  • Maîtrise de systèmes d’exploitation divers (Linux, Unix, Solaris) ;
  • Analyses basées sur Hadoop (Hive, Hbase, etc.) ;
  • Compréhension parfaite de la majorité des outils, bibliothèques, et plateformes de projections architecturales ;
  • Maîtrise des outils de stockage de données et des ELT ;
  • Connaissance des techniques de modélisation des données ;
  • Maîtrise des langages structurés (Python, Scala, JavaScript) ;
  • Maîtrise des technologies du Big Data permettant la manipulation et le traitement de données (Spark, Hadoop, Kafka, etc.).

Les ingénieurs de données au sein des grandes entreprises françaises ont tendance à se focaliser plus sur des compétences d’entreprise comme la BI, les Data Warehouses et l’ETL, alors que ceux des petites entreprises se focalisent plus sur les technologies basiques.

Pour devenir Data Engineer en France, vous devez d’abord décrocher votre baccalauréat scientifique avant d’intégrer une classe préparatoire dans une école d’ingénieurs avec une option en spécialité informatique. En plus d’une formation initiale (master 2), vous devez également passer une période importante de stage dans une société.

Si vous intégrez une entreprise européenne pour y exercer ce métier, vous serez bien sûr tenu de respecter les règles de confidentialité et de non-divulgation d’informations sensibles. Une maîtrise de l’anglais constitue aussi un prérequis nécessaire pour exercer dans ce domaine très internationalisé.

Le salaire moyen d’un Data Engineer par années d’expériences :

Qu’il soit junior, confirmé ou senior, les stages des Data Engineer ne sont pas comptabilisés dans ce tableau. De nombreux recruteurs considèrent une expérience professionnelle validée à partir de deux ans d’ancienneté au sein de la même entreprise.

DÉCOUVREZ LE SALAIRE MOYEN D’UN DATA ENGINEER

Un profil Data Engineer «junior» peut prétendre à un salaire moyen brut annuel de 41k € à sa sortie d’école, dans des entreprises en Île-de-France.

Cette rémunération peut varier en fonction de la région dans laquelle l’ingénieur travaille.

Ces articles pourraient vous intéresser

eget leo tempus Phasellus Lorem leo.